Les régimes

Régime après l'ablation de l'utérus et des ovaires

Règles générales

Nombre de femmes souffrant cancer génitalde plus en plus chaque année. La localisation la plus courante des tumeurs est le corps de l'utérus. Plus de 75% des patients atteints d'un cancer de cette localisation sont des femmes pré-ménopausées et post-ménopausées. Les patients plus jeunes atteints de maladies précancéreuses de l’endomètre (polypes adénomateux, atypiques hyperplasie de l'endomètre).

Si le cancer du corps utérin est détecté aux stades I et II, cela permet un traitement efficace. La méthode de traitement standard est considérée comme chirurgicale et dans 90% des cas, hystérectomie avec appendices. Avec une tumeur commune, les ganglions lymphatiques iliaques sont enlevés et radiothérapie.

Le deuxième plus commun cancer du col utérin et il est important qu'il y ait une tendance à augmenter le nombre de patients à un jeune âge. La tactique de gestion de ces patients est déterminée par la prévalence du processus. Actuellement, jusqu'à 40% des patients vont chez le médecin avec un stade commun III-IV.

Le traitement chirurgical est recommandé aux stades initiaux et le montant de l'intervention varie d'une amputation élevée du col utérin à une hystérectomie avec appendices à une hystérectomie élargie avec appendices. De plus, la qualité de l'opération est d'une importance fondamentale. Cela concerne l'élimination des ganglions lymphatiques, ce qui améliore les résultats aux stades III-IV de la maladie et la nature histologique défavorable de la formation.

La phase chirurgicale est réalisée par accès à la cavité traditionnelle et par laparoscopie. La laparoscopie est une opération moins traumatisante qui peut être utilisée pour l'amputation supravaginale de l'utérus et l'extirpation de l'utérus. Plus souvent, il est utilisé en gynécologie générale pour les tumeurs bénignes: retrait kystes ovariens, nœuds léiomyomesrésection ovarienne avec polykystique, ainsi que pour éliminer les adhérences externes des trompes de Fallope. Après laparoscopie des trompes de Fallope, ils deviennent passables, et la grossesse se produit dans 60% des cas.

Récemment, l'expérience accumulée en laparoscopie nous a permis d'aller au-delà des pathologies bénignes et de mener des opérations en oncologie gynécologique. La surveillance à long terme de l'efficacité du traitement et de la survie du patient à cinq ans a montré qu'il n'y avait pas de différence entre l'accès laparoscopique et l'accès traditionnel. Sans aucun doute, la chirurgie en oncologie gynécologique est un ordre de grandeur plus complexe que la gynécologie générale.

Avant laparoscopie en gynécologie, une femme est examinée avec soin; toutes les difficultés possibles de l'opération sont pesées en tenant compte de l'élimination des ganglions lymphatiques régionaux. Avant l'opération, pendant plusieurs jours, une femme ne devrait pas manger d'aliments causant des ballonnements (miel, confiture, légumineuses, chou, pruneaux), arrêter de manger 8 heures avant l'intervention et nettoyer les intestins avec un lavement nettoyant. Les avantages de ce type d’intervention sont une faible invasion et un rétablissement rapide du patient.

Le schéma thérapeutique des tumeurs malignes après une chirurgie comprend rayonnement et chimiothérapie. En règle générale, plusieurs médicaments sont combinés, ce qui entraîne inévitablement des nausées, des vomissements et un affaiblissement. immunité. Si la chimiothérapie n’est pas efficace, effectuez une radiothérapie (gamma-thérapie intracavitaire et à distance).

La pratique montre que des tumeurs de même taille, de même type morphologique et de même localisation ne répondent pas de manière égale à la radiothérapie, ce qui se traduit par une régression à des degrés divers. Cela dépend de la radiosensibilité individuelle. Cette procédure difficile est accompagnée de troubles digestifs, perte de poids, anémie, leucopénie et faiblesse générale. En outre, le traitement antitumoral en cours entraîne une altération de l'absorption des nutriments. Bien sûr, dans cet état, le patient revêt une grande importance pour la nutrition.

La nutrition pour la radiothérapie de l'utérus présente certaines caractéristiques. Le fait est qu'après la radiothérapie, des réactions négatives sont notées. Les complications précoces incluent nausées, vomissements, changements de goût, la diarrhéeaversion pour la nourriture. Plus tard - l'apparition de sténoses intestinales et le développement syndrome de malabsorption.

Les complications locales de la radiothérapie pour le col de l'utérus comprennent la sécheresse et l'atrophie de la muqueuse vaginale. Pour éliminer ces phénomènes, un gel est prescrit aux patients Triozhinal, qui comprend la culture lyophilisée lactobacilles, estriol et progestérone. Ils normalisent microbiocénose vaginalerestaurer l'épithélium et améliorer la circulation sanguine.

Tous ces phénomènes peuvent être ajustés dans une certaine mesure par la nutrition. Il est important de commencer la thérapie par le régime une semaine avant le début de la radiothérapie. La valeur énergétique de la nutrition doit compenser les besoins en plastique / en énergie du corps, tout en réduisant l’intoxication du corps, en augmentant l’immunité et en renforçant les facteurs non spécifiques de protection antitumorale. Lors de l'élaboration du régime, vous devez tenir compte autant que possible des préférences du patient et cuisiner vos plats préférés.

Avec la radiothérapie après l'ablation de l'utérus, il est nécessaire de s'assurer:

  • Repas fréquents et fractionnés, des collations minces aux moments d'appétit.
  • Diversifiez le régime alimentaire avec des jus de fruits fraîchement préparés, des légumes et des fruits frais. Les légumes-fruits orange-rouge-jaune augmentent la résistance antitumorale du corps: abricots, citrons, pêches, pamplemousses, carottes, citrouilles, prunes, mandarines, pommes, tomates, betteraves, ainsi que le brocoli, le chou-fleur et le chou-rave. Il est conseillé d'introduire des algues (varech, kombu, spiruline), des légumes-feuilles, des graines de céréales germées, des graines, des noix et des produits apicoles dans l'alimentation.
  • Pour arrêter les nausées, utilisez des aliments acides et salés (citrons, canneberges, cornichons).
  • En cas de nausée et de vomissement, éliminez les aliments qui ont une odeur, les aliments trop gras et le lait entier. Ces produits incluent après la disparition des nausées.
  • Avec le développement de l'anémie, le régime est enrichi avec des produits contenant du fer: pistaches, lentilles, foie, épinards, jus de grenade. Aussi nécessaire pour la récupération l'hémoglobine vitamine C, B12 et acide folique. Les produits qui les contiennent sont les suivantes: églantine, poivron, argousier, cassis, persil, salade verte, betteraves, pois, haricots, épinards, citrouille, concombres, légumes verts, framboises, carottes, bananes, melons, oranges, abricots, amandes, arachides, noix, noisettes.
  • Avec une baisse de niveau globules blancs poisson rouge recommandé, poisson caviar, carotte, pomme, jus de betterave rouge, bouillon à l'orge, bouillon à l'avoine, sarrasin moulu, assaisonné de kéfir, fruits rouges, noix, fruits de mer.
  • Introduisez des produits à haute teneur énergétique qui, avec une petite quantité, fournissent des besoins énergétiques: poisson rouge, crème, beurre, caviar d'esturgeon, chocolat, crème sure, miel, noix, céréales à base d'huiles végétales, huile de poisson.
  • Pour stimuler l'appétit, des épices et des herbes (anis, cumin, romarin, clou de girofle, menthe, marjolaine, basilic, curcuma, thym, cannelle) peuvent être ajoutés aux plats. Le régime alimentaire doit être aussi varié que possible en raison d'une perte d'appétit et de modifications des sensations gustatives chez le patient.
  • L'utilisation de fluide libre au niveau de 1,5 l / jour. Consommation recommandée de boissons à base de lait fermenté, d’eau de table, de jus de légumes et de fruits, de tisane.
  • Dans le régime alimentaire, vous devez réduire la teneur en viande rouge, en augmentant la consommation de volaille, de poisson, d'œufs et de produits laitiers. La préférence est donnée aux produits à base de lait fermentés "vivants". Ils contribuent à la normalisation de la microflore, principal agent anticarcinogène.
  • La muqueuse gastrique épargne par la vapeur ou l'ébullition.

Entre les sessions radiothérapieLorsque l'appétit du patient s'améliore, vous pouvez augmenter la fréquence de la prise de nourriture et le volume des portions, en vous concentrant sur les aliments riches en calories. Les épices et les assaisonnements, les légumes marinés et les sauces maison faciliteront la digestion. En l'absence de contre-indications, les médecins permettent aux séances de radiothérapie de consommer une petite quantité de vin rouge sec, de bière ou de spiritueux avant les repas.

Une complication fréquente de la radiothérapie est malabsorption - troubles digestifs liés à la malabsorption d'éléments nutritifs dans l'intestin grêle. Une de ses premières manifestations est la diarrhée, par la suite une perte de poids et une anémie se joignent à elle. La nutrition dans de tels cas est ajustée et doit correspondre à la nutrition similaire à La maladie de Crohn.

Ceci est une version en purée du régime avec une conservation maximale de l'intestin. La diète comprend des soupes de céréales en purée, des bouillies en purée à l’eau, des pommes de terre en purée, des œufs à la coque, des escalopes de poisson et de poulet, du fromage cottage, de la gelée d’Ambulante, du coing et du cassis, du thé vert et des pommes en purée. Il s'agit d'un régime alimentaire faible en gras et à forte consommation. probiotiques.

Le lait et les produits laitiers (sauf le fromage, le yogourt et le babeurre), le pain au son, les graines, les noix, les fruits séchés, les aliments frits et gras, les fruits et les légumes crus, le maïs, le café, le thé, les épices, le chocolat et les boissons sont exclus du régime. avec du gaz. Il est recommandé d'augmenter l'apport hydrique à trois litres par jour.

Après hystérectomie chez les femmes, des changements hormonaux se produisent et prématurés ménopause. Elle se manifeste par une sécheresse vaginale, des «bouffées de chaleur», une diminution du sommeil, des sautes d'humeur, déprimé. Pour réduire légèrement ces manifestations, le régime alimentaire après l'ablation de l'utérus et des ovaires doit être conforme aux principes d'un régime alimentaire sain.

Il s’agit d’un régime complet comprenant l’ensemble nécessaire de vitamines et de nutriments, à l’exception des aliments gras, trop tranchants et indigestes. En cas d'épuisement, le régime devrait contenir une quantité accrue de protéines (1,2 à 1,5 g / kg) en raison de l'introduction de protéines animales - œufs, bœuf, poulet, fromage cottage faible en gras, dinde, poisson de mer. Le poisson et les fruits de mer, en tant que sources de sélénium, d’iode et de Oméga 3 PUFA.

Le menu doit contenir des légumes et des fruits de saison, ainsi qu'un nombre suffisant de plats à base de céréales, de noix, de graines et d'huiles végétales. Un certain nombre d'études ont prouvé leur effet anticarcinogène. acide linoléique (sa teneur élevée en coton, palme, soja, noix de coco, colza, huile de lin, légèrement moins en olive et tournesol). Tous les légumes à feuilles vertes, algues bleu-bleu, feuilles d'ortie, feuilles de moutarde verte contiennent chlorophylleet, comme vous le savez, il augmente la résistance du corps. Il est nécessaire d'inclure autant que possible les légumes verts dans l'alimentation.

Le brocoli et le chou-fleur contiennent de l'indole, qui renforce l'effet de détoxication du foie

Violet trouvé dans les fruits et les légumes pourpres anthocyanides, et ils augmentent la résistance du corps. Les betteraves et le jus de betterave, les cerises de chou rouge, les raisins rouges, les mûres et les myrtilles seront utiles dans cette maladie.

Brocoli, chou blanc, chou de Bruxelles et chou-fleur, moutarde verte contiennent indole, qui renforce l’effet détoxifiant du foie, il est donc utile d’inclure ces légumes quotidiennement dans l’alimentation. Les légumes acides sont utiles pour maintenir une microflore intestinale bénéfique.

Il est nécessaire d'éviter les aliments contenant des additifs (colorants, arômes, stabilisants), des graisses réfractaires, des bonbons en grande quantité. La croissance tumorale et les graisses animales stimulent la croissance tumorale, elles sont donc exclues du régime alimentaire.

Leur remplacement optimal est des huiles végétales non raffinées. Ils contiennent vitamine e, qui doit être présent dans le régime. Vous pouvez l'obtenir en mangeant des noix, du soja, des abricots secs, de l'huile de maïs et de colza, des baies d'argousier, de l'avoine et du sarrasin, des carottes, des bananes et du fromage cottage.

PUFA Oméga 3 représenté par les poissons de mer gras et l'huile de poisson. Ils contiennent également des huiles végétales: graines de lin, soja, moutarde, colza, noix, sésame.

Le régime alimentaire des patients ayant subi une intervention chirurgicale ou une radiothérapie devrait comprendre des aliments riches en sélénium: foie de dinde, poulet, porc, bœuf, canard, poulpe, œufs, riz noir, haricots, maïs, gruau d'orge, lentilles, blé, pistaches, grain de blé germé pois, noix, ail, brocoli, tomates, graines, fruits secs. Dans la liste de ces produits, vous pouvez choisir ceux que vous aimez et que vous tolérez bien.

Ne pas oublier la consommation de liquides: jus de fruits, décoctions d’herbes, eau sans gaz. Le thé vert a la capacité d'afficher radicaux libresdonc recommandé pour les patients.

Produits autorisés

Régime alimentaire après une intervention chirurgicale pour enlever l'utérus comprend:

  • Soupes végétariennes avec des légumes et des céréales.
  • Produits protéinés - boeuf, poulet, dinde et lapin à faible teneur en matière grasse. Ils peuvent être consommés une fois par semaine. Le poisson et les fruits de mer sont préférés car leurs protéines sont plus faciles à digérer et riches en protéines. La viande et le poisson sont cuits à ébullition, à l'étouffée ou au four. Vous pouvez diversifier le menu avec des gâteaux à la viande et au poisson, des zrazy, des casseroles aux légumes.
  • Grand choix de fruits et légumes: légumineuses, tomates, betteraves, courgettes, brocolis, concombres, aubergines, pommes de terre, chou-fleur, asperges, kohlrabi, herbes de jardin, carottes, concombres, varech, varech, laitue, gingembre, gingembre de blé abricots, poires, raisins, mandarines, fraises, bananes, pommes, pêches, framboises, melons. Tous les fruits et légumes ne doivent pas contenir de nitrates. Vous pouvez les utiliser sous une forme fraîche et transformée.
  • Il est recommandé d’ajouter quotidiennement des algues à l’alimentation.
  • Huiles végétales et huile de poisson.
  • Produits à base de lait aigre, fromage cottage, lait - avec tolérance.
  • Produits à forte intensité énergétique: caviar d'esturgeon, poisson rouge, beurre, œufs à la coque, pain aux céréales, pain complet, crème, crème sure, thon, céréales de millet et de sarrasin, chocolat, miel, fromages, fruits secs, noix et graines.
  • Thé vert, bouillon d'églantier, tisanes, eau de table sans gaz, jus fraîchement préparés.

Tableau de produit approuvé

Protéines, gGraisses, gGlucides, gCalories, kcal

Légumes et Verts

courgette0,60,34,624
chou-fleur2,50,35,430
des pommes de terre2,00,418,180
les carottes1,30,16,932
persil3,70,47,647
betterave1,50,18,840
soja34,917,317,3381
l'aneth2,50,56,338
haricots asperges2,80,48,447

Des fruits

oranges0,90,28,136
grenade0,90,013,952
les poires0,40,310,942
mandarines0,80,27,533
des pommes0,40,49,847

Noix et fruits secs

noix15,040,020,0500
poires séchées2,30,662,6249
raisins secs2,90,666,0264
abricots secs5,20,351,0215
graines de citrouille24,545,84,7556

Céréales et Céréales

gruau de sarrasin (noyau)12,63,362,1313
semoule10,31,073,3328
gruau12,36,159,5342
gruau11,97,269,3366
gruaux de blé11,51,362,0316
riz brun7,41,872,9337
gruaux d'orge10,41,366,3324

Produits de boulangerie

craquelins de pain blanc11,21,472,2331

Confiserie

confiture0,30,263,0263
confiture0,30,156,0238
guimauves0,80,078,5304
marmelade de fruits et de baies0,40,076,6293
meringues2,620,860,5440
pastille0,50,080,8310
biscuits maria8,78,870,9400

Matières premières et assaisonnements

chérie0,80,081,5329

Produits laitiers

kéfir 3,2%2,83,24,156
crème 20% (graisse moyenne)2,820,03,7205
crème sure2,820,03,2206
lait cuit au four fermenté2,84,04,267
acidophile2,83,23,857

Fromages et Fromages Cottage

le fromage24,129,50,3363
fromage cottage17,25,01,8121

Produits de viande

boeuf cuit25,816,80,0254
veau bouilli30,70,90,0131
lapin21,08,00,0156

L'oiseau

poulet bouilli25,27,40,0170
dinde19,20,70,084

Poisson et fruits de mer

saumon rose20,56,50,0142
caviar rouge32,015,00,0263
caviar noir28,09,70,0203
œufs de morue24,00,20,0115
saumon19,86,30,0142
morue (foie dans huile)4,265,71,2613

Huiles et graisses

beurre0,582,50,8748
huile de germe de blé0,0100,00,0884
huile de lin0,099,80,0898

Boissons gazeuses

eau minérale0,00,00,0-
thé vert0,00,00,0-
thé noir20,05,16,9152

Jus et compotes

jus d'orange0,90,28,136
jus de cerise0,70,010,247
jus de fraise0,60,47,031
jus de mandarine0,80,38,136
jus de carotte1,10,16,428
jus de tomate1,10,23,821
jus de citrouille0,00,09,038
jus de pomme0,40,49,842
* les données sont pour 100 g de produit

Produits totalement ou partiellement restreints

La nourriture après l'ablation de l'utérus ne doit pas contenir:

  • Produits semi-finis, restauration rapide, produits de stockage à long terme et avec additifs chimiques, viande rouge grasse.
  • Saucisses, viandes fumées, matières réfractaires, graisses animales / alimentaires, margarine, mayonnaise, poisson / viande en conserve.
  • La première fois après l'opération est de limiter la consommation de légumineuses et de légumes à l'origine des ballonnements: ail, pois, lentilles, haricots, soja, oignons, poivrons, chou.
  • L'utilisation d'abats est limitée à une fois toutes les 2 semaines.
  • Il est déconseillé de consommer des bouillons de viande / poisson riches, des légumes épicés et marinés.
  • Boissons gazeuses, thé fort, café fort, jus conditionnés.
  • La confiserie, le sucre, la farine raffinée, le lait entier, la levure et les produits de boulangerie sont limités.

Tableau des produits interdits

Protéines, gGraisses, gGlucides, gCalories, kcal

Légumes et Verts

légumes en conserve1,50,25,530
raifort3,20,410,556

Champignons

champignons3,52,02,530

Confiserie

crème pâtissière0,226,016,5300
gateau3,822,647,0397
pâte sablée6,521,649,9403

Gâteaux

gateau4,423,445,2407

Au chocolat

du chocolat5,435,356,5544

Matières premières et assaisonnements

la moutarde5,76,422,0162
ketchup1,81,022,293
mayonnaise2,467,03,9627

Produits laitiers

crème 35% (gras)2,535,03,0337

Produits de viande

gros porc11,449,30,0489
gras2,489,00,0797
bacon23,045,00,0500
Poitrine de porc fumée7,666,8-632

Saucisses

saucisse fumée16,244,60,0466
saucisses séchées / séchées24,138,31,0455
saucisse fumée9,963,20,3608

L'oiseau

poulet frit26,012,00,0210
poulet fumé27,58,20,0184
canard16,561,20,0346
canard fumé19,028,40,0337
oie16,133,30,0364

Poisson et fruits de mer

morue17,54,60,0139
poisson fumé26,89,90,0196
poisson en conserve17,52,00,088

Huiles et graisses

margarine à la crème0,582,00,0745
graisse de cuisine0,099,70,0897
graisse de porc fondue0,099,60,0896

Boissons gazeuses

Pepsi0,00,08,738
sprite0,10,07,029
tonique0,00,08,334
fanta0,00,011,748
* les données sont pour 100 g de produit

Menu (mode d'alimentation)

Le régime alimentaire peut être diversifié par l'inclusion de divers légumes, céréales et plats de poisson. Pour le petit-déjeuner, il est préférable de manger de la bouillie, si vous le souhaitez - avec l'ajout de lait. Ajoutez le plus souvent possible différentes graines, raisins secs, pruneaux, abricots secs, noix ou miel.

Pour le déjeuner, du fromage cottage avec des fruits frais ou des fruits secs. On peut préparer toutes sortes de soupes de céréales ou de légumes au déjeuner, en les complétant avec des salades de légumes frais, de poulet bouilli, de dinde ou de poisson, d'algues. Le poisson et les plats de poisson sont plus faciles à digérer et peuvent être inclus dans le régime tous les jours.

Les huiles végétales et le beurre doivent être utilisés dans les plats préparés sans les soumettre à un traitement thermique. Essayez d’alterner les huiles végétales dans votre alimentation pour Oméga 3, oméga 6 et Oméga 9 PUFA. Manger des noix, des fruits secs et des graines peut remplacer complètement le chocolat, les sucreries et les pâtisseries.

Avantages et inconvénients

Les prosLes inconvénients
  • Il est équilibré et adapté à une nutrition constante.
  • Fournit des nutriments essentiels et des vitamines.
  • Reconstitue la perte de protéines et la dépense énergétique.
  • Réduit les effets toxiques de la chimiothérapie / radiothérapie.
  • Contient beaucoup de fibres et peut être mal toléré.
  • Très coûteux.

Commentaires et résultats

Il n’existe pas de régime spécialement conçu contre le cancer. En général, la nutrition ne présente pas de restrictions significatives et correspond à une alimentation saine. Dans chaque cas, en tenant compte de l'état du patient, des ajustements sont effectués. Une alimentation saine et bien organisée peut accélérer la rééducation après la chimiothérapie et la radiothérapie et normaliser la maladie.

  • "... Elle a subi une opération chirurgicale, ainsi que de la chimie et des rayons. C’est difficile à supporter. Le pronostic n'était pas rassurant, mais il faut le vivre! J'ai strictement suivi le régime alimentaire, j'ai commencé à manger plus de légumes, de céréales, d'huiles végétales et de poisson. Les intestins ne présentaient aucun problème, ils ne faiblissaient pas et ne gonflaient pas, ce qui nous permettait de manger de nombreux légumes de saison. Je mange du poulet une ou deux fois par semaine. Je supporte bien tous les produits. Un médecin m'a observé tous les six mois et je conduisais une personne en bonne santé depuis trois ans.";
  • "... Ils ont enlevé l'utérus avec les ovaires, ont subi une chimiothérapie, mais sans radiothérapie. Cependant, la récupération a été longue. À la suite du traitement, elle a perdu beaucoup de poids et s'est affaiblie - il y avait des vomissements, des nausées, puis il n'y avait plus d'appétit pendant longtemps. Le médecin a recommandé une bonne nutrition, que je ne pouvais effectuer qu'entre deux traitements de chimiothérapie. Après seulement 2 mois, il a été possible d'ajuster la nutrition - j'ai commencé à manger du poisson, des légumes cuits, du miel, des noix, du yogourt (je l'ai fait moi-même) et des céréales avec plaisir";
  • "... Trois ans ont passé depuis l'ablation de l'utérus. Les deux premiers mois ont été difficiles: manque d'appétit, faiblesse, nausées périodiques. J'ai perdu 6 kg. Au début, elle suivait strictement un régime, principalement du riz, du sarrasin, du poisson, du fromage cottage, du kéfir, de la viande de poulet blanc, des omelettes, des légumes, des fruits, du miel et des noix. Je bois beaucoup d'eau. Un an plus tard, de temps en temps, commençait à se permettre un gâteau et des gâteaux, mais sinon, la nourriture est correcte. Le poids a récupéré, les cheveux ont poussé, je me sens normal".

Prix ​​de l'alimentation

Le coût du régime alimentaire dépend de nombreux facteurs, notamment le poisson, les huiles, les fruits de mer et les noix que le patient choisira pour son alimentation. Par conséquent, les coûts peuvent être 2500-3500 roubles par semaine.

Articles Populaires

Catégorie Les régimes, Article Suivant

Un forum pour les responsables d'établissements médicaux se tiendra à Saint-Pétersbourg
Nouvelles médicales

Un forum pour les responsables d'établissements médicaux se tiendra à Saint-Pétersbourg

Du 25 au 27 mai 2011, se tiendra à Saint-Pétersbourg le 4ème Forum médical de Saint-Pétersbourg consacré à divers aspects des activités des établissements médicaux privés et publics en Russie. Pour la quatrième année consécutive, des chefs d’État et des établissements médicaux privés ont participé au forum de rencontres, de discussions et des connaissances les plus récentes dans le domaine de la médecine et de la gestion des établissements médicaux.
Lire La Suite
Une percée en transplantologie
Nouvelles médicales

Une percée en transplantologie

Pendant longtemps, la transplantation d'organes a nécessité l'adoption de médicaments puissants et dangereux qui supprimaient l'immunité du patient. Cela a permis de protéger l'organe contre le rejet, mais a eu par contre beaucoup d'effets sur le liège, parmi lesquels il existe un risque élevé de développer un diabète, des maladies cardiovasculaires et un cancer.
Lire La Suite
Consommation excessive de sucre
Nouvelles médicales

Consommation excessive de sucre

Le fait que le glucose et le fructose soient des sources d'énergie nutritionnelle pour le cerveau n'est pas un secret. Toutefois, selon les statistiques, les Russes sont trop intéressés par une telle recharge pour le cerveau ... Afin de savoir combien de dents sucrées dépassent les besoins quotidiens en sucre dans le corps, le programme Russie en santé du ministère de la Santé et du Développement social a mené une enquête sur leur habitudes alimentaires.
Lire La Suite
Les employés de bureau bénéficient d'un thé avec du miel et du café
Nouvelles médicales

Les employés de bureau bénéficient d'un thé avec du miel et du café

L'utilisation quotidienne de thé avec du miel protège ceux qui travaillent dur à l'ordinateur des conséquences désagréables. L'autre jour, les médecins ont signalé que les personnes assises devant le moniteur tous les jours devraient boire trois tasses de thé avec du miel. Cependant, ce montant devrait être limité. Selon les experts, les yeux des personnes qui aiment le miel et le consomment constamment reçoivent une protection plus fiable contre les effets négatifs du rayonnement informatique.
Lire La Suite